Théâtre urbain: Les Espaces d’Abraxas

Les Espaces d’Abraxas est un complexe résidentiel conçu par Ricardo Bofill, et réalisé entre le 1978 et le 1983 à Noisy Le Grand, dans la ville nouvelle de Marne-la-Vallée.
Les 610 appartements devaient représenter une expérience innovante en sujet de Grands Ensembles, soit pour la caractéristique monumentale soit pour l’idée de mixité sociale. Un projet postmoderne opposé à les théories de Le Corbusier: barres et tours. Il s’agit d’un complexe expérimental. Ricardo Bofill en parle à Le Monde en 2014: « Mon expérience en France est en partie réussie et en partie ratée. Réussie, car j’ai fait évoluer le système d’architecture français qui était jusqu’alors très classique et parce que j’ai mis au point la technique du préfabriqué. Ratée, car quand on est jeune on est très utopique, on pense qu’on va changer la ville et finalement rien ne s’est passé. Je n’ai pas réussi à changer la ville. Mon modèle n’a pas été pris en exemple pour construire d’autres villes. »

L’espace fermé et recueilli formé par les trois bâtiments Le Palacio, L’Arc et le Théâtre, il aurait dû favoriser l’agrégation sociale. Mais aussi ce quartier, comme autres de la banlieue parisienne, il a souffert des mêmes problèmes de désordre social.

Une hypothèse de démolition a été récemment proposée , mais les habitants souhaitent par contre la valorisation de ce patrimoine architectural que est déjà célèbre, car a été utilisé pour le tournage de plusieurs films.

 

© photo Laura Hirennau